Comment l'amour empoisonne les femmes

Peggy SASTRE

Comment l'amour empoisonne les femmes

Les femmes ont acquis le droit de travailler, de voter, de faire ou non des enfants, de disposer de leur corps et de leurs ressources matérielles. Bref, la libération féminine a eu lieu. Sauf que, dans un monde qui traque les différences sexuelles empêchant les femmes d’atteindre, en proportions équivalentes aux hommes, les positions sociales les plus élevées, il est un élément qu’à peu près personne n’a la présence d’esprit d’interroger. Ce grand absent du débat, c’est le boulet amoureux. Cet essai jette un éclairage drôle et décapant sur la dépendance affective dont souffrent encore trop souvent les femmes. La question n’est pas d’opposer émancipation et amour, mais de comprendre ce que les sciences ont à nous dire sur la toxicité du surinvestissement amoureux. Peggy Sastre est docteur en philosophie des sciences, spécialiste de Darwin. Ses travaux s’orientent principalement autour d’une lecture biologique des questions sexuelles. Elle a notamment signé Ex utero – pour en finir avec le féminisme (La Musardine, 2009), Le Sexe des maladies (Favre, 2014) et La domination masculine n’existe pas (Éditions Anne Carrière, 2015).



Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Vidéos liées

Peggy Sastre présente Comment l’amour empoisonne
les femmes sur le plateau des Grandes Gueules

Peggy SASTRE

L'auteur

Peggy Sastre est docteur en philosophie des sciences, spécialiste de Nietzsche et de Darwin. Ses travaux s’orientent principalement autour d’une lecture biologique des questions sexuelles. Elle a notamment signé Ex utero – pour en finir avec le féminisme (2009, La Musardine) et Le Sexe des maladies (2014, Favre). En tant que chroniqueuse et traductrice, elle collabore à divers titres de presse (Slate, L’Obs).

Ouvrages

la domination masculine n'existe pas-peggy-sastre comment l'amour empoisonne les femmes-peggy-sastre